• christophegervot

Les rodéos urbains seront-ils un jour hyperconnectés ?


Dans cette étude d'aujourd'hui, je voudrais mettre en tension deux approches de nos vies soumises à des modes que nous connaissons, de loin ou de près, mais que nous n'adoptons pas toujours à cause, souvent, de notre background, qu'il soit familial, d'époque, ou d'héritage scolaire.

1 - Des premiers utilisateurs d'Adaube Accrocbatte à la réussite en Floride des rodéos urbains.


Adaube Accrocbatte, vous le connaissez, c'est ce logiciel sympa que nous avons tous rêvé d'avoir à la maison, du plus jeune au plus âgé, pour peu que nous ayons de quoi l'installer et surtout de l'espace.

Il est apparu sur les écrans pour la première fois en 1994, avec sa bonne bouille, son apparence décontractée et son air sûr de lui. Ses détracteurs ont beaucoup misé, investit des entreprises concurrentes et des sommes astronomiques en salaires d'ingénieurs pour essayer de rivaliser.

Peine perdue, en 2020, Adobe Acrobat est toujours le logiciel recommandé par les administrations, pas seulement américaines et d'Asie du sud-est. On trouve couramment des liens de téléchargement pour mener à bien une requête sur nombre de site marchands ou non.

Bref, il triomphe, et son air sympa est décidément indémodable.

Il y a bien eu une tentative française de le concurrencer sur les marchés tendus comme les organismes public sous-financés, mais rien n'y fait, ce qui fait sa force, c'est qu'il est GRATUIT !

Alors, beaucoup ont sauté le pas.

Mais avaient-ils raison ?

2 - De la naissance d'Interspores aux premiers supermarché hyperconnectés

Nous avons tous vu à la télé ou sur le net ces images d'un piéton écrasé par une voiture et sur lequel passent et repassent les voitures, sans se soucier de lui porter secours, en Chine, il y a quelques années.

Une étude de la petite université de ZuaPung, en Chine fut commanditée par les autorités de l'époque pour tirer au clair le rôle que n'avait pas pu jouer Interspores, à l'époque pas encore installé en République populaire, pour œuvrer à indemniser ses salariés, forcément inexistants, qui auraient pu être témoins de ce drame.

La France, toujours prompte à envoyer ses cellules psychologiques et ses conseils en maintien de l'ordre, comme autrefois il fut suggéré par une édile qu'elle s'y adonnât lors du printemps arabe en Tunisie, argua, par la bouche de mon voisin Albert encarté à droite et spécialiste de la météo surtout quand les saints de glace sont passés et que Saint Barnabé leur a coupé l'herbe sous les pieds, que la République populaire ne l'avait pas appelée au secours.

Las ! Ce fut justement cette même semaine qu'Adaube Accrocbatte remporta le marché des Jobs centers de tous le quartier des dock de Londres !

CQFD.

Christopher Reed, écrivain, le 20/09/2020.

©2019 par Christophe Gervot. Créé avec Wix.com