• christophegervot

Déjà plus de 2 ans avec Christophe Gervot, musicien et artiste digital !


Oui, et comme je suis également écrivain, je vais décrire ici dans quel état d’esprit je travaille depuis ce temps.

Tout d’abord, je me suis lancé dans la publication de musiques, de vidéos de musiques à la toute fin 2018. Cela fera donc bientôt 3 ans !

Les premiers temps furent des temps d’enthousiasme, et peu après, je me suis lancé dans des musiques plus contemporaines, mes premières improvisations au piano, que je me suis surpris à faire sans encombre majeure.

Puis, j’ai de plus en plus tiré parti des possibilités de mixage que j’avais, et me suis mis à improviser sur mes improvisations, puis, encore plus plaisant, je me suis mis à mixer en faisant d’une improvisation toute simple, linéaire, des morceaux plus sophistiqués, et là je me suis dit que je trouvais enfin, là, réalisé, un désir que j’avais depuis longtemps en moi, de me lancer dans la MAO, la musique assistée par ordinateur. D’où me vient ce désir ? Sans doute d’avoir écouté plein de musiques dans ma jeunesse et d’avoir kiffé les prods, de rap, notamment.

Puis les improvisations et les mixages de MAO se sont enchaînés et je me suis demandé s’il me plairait de faire des concerts, par ci, par là, dans des salles alentours. Plairait, sans doute, et pour savoir si je pouvais, j’ai essayé d’improviser au piano sur une ligne de basse déjà jouée. Cela donne ‘2020 Quiet apart early morning’, la deuxième version de ‘Quiet apart early morning’. Mission accomplie, mission, concert possible. D’autant plus que je peux improviser depuis zéro au piano, aussi. A cela s’ajoute, pour me conforter, des tas de morceaux où je ne fais qu’improviser au piano et à la flûte, moi, tout seul.

De plus, dans cette envie de faire des concerts et avec l’envie que j’ai de toucher à plusieurs domaines, je me suis installé comme artiste digital (artiste auteur d’œuvres numériques vidéos) pour pouvoir, quand le concert adviendra, et si l’on me confie aussi la tâche de fournir les vidéos de fond de scène, pourvoir le faire. J’ai donc développé mon travail d’artiste digital, à la fois pour accompagner la musique (en concert ou sur les plate formes), et en soi, pour trouver une autre forme d’expression qui reprend, en quelque sorte, mon désir d’être artiste visuel, graphiste, de mes 18 ans et de l’après bac en France.

Et cela fait maintenant plus de deux ans que ma chaîne d’artiste digital, couplée à mes apports en littérature numérique, fonctionne. Avec des réussites, là aussi, et de premiers succès.

Premiers succès en musique, premiers succès en art digital et littérature, me voilà lancé dans ces domaines que je n’avais abandonné, plus jeune, que pour travailler dans des domaines qu’on dit plus sérieux.

Maintenant, en dehors de mon travail de psychanalyste, très sérieux, je peux aussi travailler dans des domaines plaisants, qui touchent à la culture.

Quoi demander de plus, à part rencontrer plus de public et m’améliorer techniquement ?

Christophe Gervot, musicien auteur, parolier, écrivain, artiste auteur d’œuvres numériques vidéos, artiste plasticien tous médiums, traducteur, formateur et psychanalyste, le 1er décembre 2021

Posts récents

Voir tout